[Témoignage] – Charlotte nous raconte Séville à vélo

Sur notre page facebook, Charlotte nous a envoyé une carte postale de ses vacances à Séville… on y voyait plein de vélo et le texte qui l’accompagnait nous a donné envie d’en savoir plus. Du coup, elle a gentiment rédigé cet article pour partager ses vacances avec tout le monde ;)

C’est le bonheur de pédaler Séville, malgré les touristes et les voitures, tout est bien pensé, pas d’agacement, tout le monde est calme et respectueux et pas une roue ne manque aux vélos accrochés un peu partout ! C’est un très bel exemple.
Nous sommes restés à Séville pendant 1 semaine. L’hôtel met gratuitement à disposition des vélos et nous avons vu beaucoup d’autres touristes dans ce cas : très chouette initiative. La bonne cohabitation de tout le monde nous a très agréablement surpris … et pour une fois c’est pas un pays nordique !

Dans le centre ville historique la vitesse des voitures est limitée à 20km/h* , l’étroitesse des rues et des trottoirs est étonnante mais les vélos comme chez nous peuvent quand même utiliser les « contresens » … pas de véhicules qui klaxonnent, de piétons qui pestent ou de cyclistes qui doublent bêtement !!

De larges bandes vertes à double sens sont présents sur les grands axes de circulation. Ils sont généralement délimités par des plots arrondis suffisamment hauts pour que les véhicules y fassent attention … sur ces axes on traverse au feu et les vélos attendent sagement leur tour les uns derrière les autres et pas en masse, le tout à côté des piétons, chacun « son espace » et le feu de signalisation montre un piéton et un vélo et parfois même un décompte du temps qu’il reste pour traverser car en plus il y a beaucoup d’aménagements prévus pour pour faciliter la vie de tous (personnes âgées, fauteuils roulants, poussettes …)

Devant les monuments historiques pour plus d’esthétisme il y a un marquage au sol pour les cyclistes sous forme de cercles métalliques en relief avec un cycliste dessus… et toujours le même plaisir de se sentir en sécurité et « dans son bon droit »… certaines ruelles ont toutefois des heures de pointe où elles sont uniquement piétonne mais c’est très compréhensible vue le monde !!

Et le bonheur si l’on est pas à vélo c’est là propreté ! Pas une crotte de chien, on peut admirer les façades sublimes la tête en l’air sans crainte… même les très nombreuses calèches à touristes sont équipées d’une sorte de « bâche » pour récupérer le crottin !

Beaucoup de « vélib », de magasin de location et réparation de vélo, et de nombreux hôtels qui mettent des vélos gratuitement à disposition. Détail : ils prêtent même la chaîne pour attacher le vélo et autre plaisir bon signe : nous n’avons pas croisé un seul vélo vandalisé.

Bref un très bon exemple … pas compliqué à mettre en place !
Mais il faut d’abord que les esprits changent chez nous
C’est bien pensé, pratique, simple … mais surtout la cohabitation et la « discipline » sont un bel exemple et c’est ce qui me semble le plus difficile à importer ! Il y a aussi beaucoup de taxis (Blanc) souvent électriques et peu chers.
Et autre bonne idée, les dos d’ânes sont souvent au niveaux des feux**, du coup forcément on ne le grille pas, le piéton est plus sécurisé et c’est au niveaux du trottoir donc pratique pour les plus âgés, les poussettes, les fauteuils … bref tout le monde y gagne !
Charlotte.
* en France, on appelle ça une une zone de rencontre. Les voitures y sont tolérées et les piétons invités à circuler au milieu de la voie.
** c’est le principe de ce qu’on appelle le « trottoir traversant » dont il existe de bons exemples dans le quartier de la Chancellerie à Bourges.

______________________________________________________________________

A lire aussi sur notre site :
Le témoignage de Patrick sur la Loire à vélo > http://monchervelo.fr/ma-loire-a-velo/
Chantal sur la Loire à vélo > http://monchervelo.fr/une-semaine-sur-la-loire-a-velo/ 

Liens
Grace au travail d’une association d’usagers (A Contramano) Séville a récemment généralisé les zones 30 sur la quasi totalité de ses rues > https://ecf.com/news-and-events/news/cyclists-first-seville-give-priority-pedestrians-and-cyclists

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>