[Témoignage] – Une semaine sur la Loire à vélo

Comme vous le savez peut être, Mon Cher Vélo consacre une partie de ses activités au tourisme à vélo et au vélo loisir. Adhérents à l’Association Française des Véloroutes et Voies Vertes (AF3V) dont nous sommes depuis Août 2013 la délégation départementale, notre collectif a récemment créé un site dédié aux balades à vélo > http://circuits.monchervelo.fr/

Le but : inciter les vélotaffeurs à sortir de la ville et aller à la découverte de la campagne berichonne seuls ou en famille. C’est aussi tout l’objet de ce témoignage de Chantal et son ami, deux de nos adhérents qui ont passé une semaine sur la Loire à Vélo.

La Loire à vélo ! Un projet de longue date, que je désirais réaliser seule ou accompagnée, ayant déjà roulé sur une petite portion du côté de Bué en Sancerre.

La rencontre avec mon ami ayant le même intérêt que moi nous a permis de concrétiser notre  projet et de le préparer ensemble.

Nous sommes tous les deux en activité pour ma part habitante de Bourges et travaillant dans la même ville, je circule à vélo depuis longtemps toute l’année pour me rendre à mon travail tous les jours et part tous les temps !! Mais j’ai rajouté un petit entrainement tous les dimanches d’une trentaine de kilomètres pour entrainer l’individu l’année précédent notre départ !!

Première chose mettre les vélos en état avec changement des pièces usagées. Installer l’éclairage porte bidon, sonnette… une lampe frontale très utile aussi.

Voici les pièces obligatoires à emmener pour faire face aux éventuelles réparations du vélo

  1. Chambre à  air de rechange plus kit de réparation
  2. Pièces pour réparer la chaine soi même (attache rapide, dérive chaîne)
  3. Et surtout carte détaillée de votre parcours pour cibler les « ateliers réparation » qui longent la Loire (ce que nous n’avions pas)

Pour nous la Loire en vélo c’est  de manière aventureuse sans réservation d’aucune sorte en emmenant  notre toile de tente et matériel de camping pour ne dépendre de  personne. L’idée c’est aussi d’emprunter des voies interdites aux voitures autant que faire se peut.

Nous avons acheté une remorque pour charger le nécessaire  et pour ma part porte bagage pour pouvoir y mettre aussi du matériel .

Le seul impératif était de partir d’une ville avec une gare et même chose pour l’étape d’arrivée.

Pour rapatrier les vélos il est plus judicieux de choisir un train « Inter Loire » pour  être sur de ne pas être refoulé en cas de nombreux voyageurs  plutôt qu’un simple TER qui pourra vous refuser l’accès par manque de place, surtout  pour les  vélos !

Train Inter Loire
Crédit photo – Collectif cycliste 37 – http://www.cc37.org/

Itinéraire prévu Langeais > Nantes nous avons 5jours devant nous ! Tout est ok alors départ pour l’aventure :

1ère étape : Langeais pour se diriger  vers  les jardins de Villandry ce jour là la pluie a un peu gâché la promenade mais je vous recommande le jardin des senteurs. Retour vers Langeais pour toujours suivre l’itinéraire sinon vous n’êtes pas surs de trouver des chemins tranquilles !!

Chateau et jardins de Villandry
Source > http://www.all-free-photos.com/

Camping le soir à Rigny Ussay charmant et tranquille.

Le lendemain direction Saumur, avec son magnifique château et ses maisons troglodytes  toujours en longeant la Loire avec ses berges magnifiques peuplés d’oiseaux

Le soir camping à Saumur dans la ville même plutôt bruyant près d’une voie ferrée.

Le lendemain nous sortons à peine de Saumur et sans suivre les panneaux de la Loire à vélo nous prenons des chemins sableux qui pensons nous ; vont  nous ramener sur l’itinéraire… eh bien 25 kilomètres en plus et en montant une côte la chaine du vélo de mon ami s’est cassé ! Heureusement nous n’étions qu’à 500 mètres d’un réparateur et, après 2h30 de réparation, le vélo était comme neuf.
Si une telle mésaventure vous arrive, pas de panique :  la solidarité est très forte sur le parcours et les gens s’entraident en général.

Direction Angers en passant à St Mathurin où nous avons passé la nuit dans un camping très calme. Nous roulons environ 60 kilomètres par jour. Parti de St Mathurin nous partons tranquilles en suivant les panneaux mais sans nous en rendre compte nous avons suivi un autre circuit certes très agréable  mais qui nous a fait faire 25 kilomètres en plus et éloignés de notre itinéraire et  pas facile de récupérer son chemin  surtout en gardant les petites routes là si vous n’avez pas une carte détaillée il faut demander votre  chemin !

Un peu plus loin  nous avons pris un bac pour traverser  une petite rivière pour pouvoir rejoindre notre circuit direction les Ponts de Cé .

Je vous recommande la petite ville de Bouchemaine on se croira dans une verdoyante Garden  party dans la Lande Anglaise… très convivial !

Nous continuons la route toujours agréable jusqu’à Chalonnes sur Loire pour cette fois trouver un gîte pour dormir après une étape de 78 kilomètres !! Mais à notre grande surprise, malgré la taille de la ville, nous ne trouvons pas de gîte ni d’hôtel et avons eu de la chance de trouver un camping pour passer la nuit !

Un peu mal aux fesses le lendemain de cette grande étape ! Nous filons vers Nantes en sachant que nous avons peu de chance d’y arriver car il nous faudrait rouler 80 kilomètres pour ce dernier jour.

L’étape est très agréable sans quitter les bords de Loire nous profitons de la quiétude du parcours, la surprise de rencontrer des producteurs de fraises que nous dégustons sur place , et d’autres produits locaux telles que l’anguille fumée pêchée dans la Loire. La possibilité de descendre une rivière en canoe est aussi proposée sur le parcours. De Montjean sur Loire jusqu’à St Florent le Viel jusqu’à Ancenis vous trouverez de magnifiques ponts de toutes formes architecturales  qui emjambent la Loire.

Arrivés à Ancenis nous allons tout de suite réserver notre billet de train pour partir le lendemain mais la proposition  nous est faite de prendre le train dans la demi heure qui suit sans changer à Angers et surtout d’avoir de la place pour nos vélos nous n’hésitons pas et partons pour Langeais.

Arrivés 1h30 plus tard nous nous faisons plaisir avec un hôtel restaurant très confortable et une friture d’éperlans ainsi que d l’anguille fumée accompagnés des vins de la région.

Après 300 kilomètres au total en étant 5 jours dehors 24h sur 24 nous apprécions de dormir dans un bon lit !

Mais avec  une seule idée en tête celle de repartir l’année prochaine dans les mêmes conditions avec l’espoir d’atteindre la mer !!

Chantal et François au bord de la Loire

3 réflexions au sujet de « [Témoignage] – Une semaine sur la Loire à vélo »

  1. bravo, Chantal !
    Nous, nous revenons d’Espagne.
    Au plaisir de nous voir dans une réunion de monchervélo.
    A bientôt
    Marie (du yoga)

  2. Votre voyage m’aide beaucoup dans la préparation de mon périple, je pars en mai de Nantes pour rejoindre la source de la Loire, je le fais seul alors je prends toutes les bonnes infos comme celle ci…!
    Encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>